Soutiens des sans papiers en grèves à Fabio Lucci dans le 19ème

Publié le par AL

APPEL A RASSEMBLEMENT DEVANT LE MAGASIN

F. LUCCHI Métro P. Pantin PARIS 19e

 

Mercredi 16 avril, à 18 H.

 


La coupe est pleine stoppons l'intolérable 

Les 9 salariés qui assurent depuis des années la sécurité des magasins Fabio LUCCI sont en grève de puis le 27 mars 2008.

La société FIPS, actuel employeur et sous-traitant de la société AMPS qui sous-traite pour la société ASP, vient de nous informer par fax que pour cause d'hospitalisation de son comptable, elle ne pourrait régler les salaires de février et mars qu'après le 22 avril…

Alors que le 9 avril, après une nouvelle après-midi de négociations, FIPS était d'accord sur tous les points : salaires, heures supplémentaires, congés payés, primes panier, primes transport, nature des contrats. Alors que le 10 avril à 18 h 00, le représentant de FIPS nous confirme que les contrats de travail sont prêts, les feuilles de payes en cours de finalisation et qu'il apportera les chèques le 11 avril à 14 h 00. Ce revirement soudain est inacceptable. La CGT, avec les 9 salariés, va immédiatement déposer en référé au Prud'hommes désignant l'ensemble des sous-traitants et Fabio LUCCI.

Concernant la régularisation des nos camarades, l'UD CGT de Paris a eu une première rencontre le vendredi 4 avril avec la Préfecture. Les deux sous-traitant FIPS et AMPS sont demandeurs de la régularisation et sont toujours dans l'attente d'un rendez-vous que la Préfecture de Police de Paris doit leur donner. Ces salariés, comme ceux du restaurant « La Grande Armée », ceux de « Buffalo, de « Modelux » et bien d'autres, sont pressurés au maximum parce qu'ils sont sans papiers. Sous ce prétexte, ils sont traités comme des esclaves.

Le gouvernement, les patrons, connaissent parfaitement la situation globale de ces centaines de milliers de sans papiers qui sont quasiment tous des salariés et sont utilisés surtout dans les métiers dits par le gouvernement « en tension ».

Celui-ci, comme le groupe « VETURA » dont fait partie Fabio LUCCI, ERAM, TATI, ne peuvent continuer à se dissimuler derrière les kyrielles de sous-traitant et envoyer les huissiers comme vient de le faire Fabio LUCCI pour son magasin de la Porte de Pantin.

L'intimidation et la menace ne règlent pas les justes revendications des salariés.

Fabio LUCCI, comme les sous-traitant et le gouvernement, portent solidairement la responsabilité sociale d'une situation qu'ils ont créée ensemble pour toujours plus de profits.

Les salariés de Fabio LUCCI doivent être payés et les salariés régularisés sans délai.


L'UD CGT de Paris appelle largement à venir soutenir les salariés de Fabio LUCCI -

avenue Jean Jaurès, Paris 19° -

métro Porte de Pantin mercredi 16 avril à 18h


Cette nouvelle situation qui maintient ces 9 salariés sans salaires depuis le 1er février 2008, appelle à faire grandir le mouvement et à développer de manière importante la protestation. Pour cela nous convions chacune et chacun, ayant à cœur de ne pas laisser perdurer l'injustice dans notre pays, terre des droits de l'homme, à venir nombreuses et nombreux au rassemblement devant le magasin de fabio Lucchi avec prise de parole

Publié dans Lutte en cours

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Edith 16/04/2008 15:59

LE rassemblement est annulé, un plus gros rassemblement de soutien central est organisé au métro Varenne, à proximité du Ministère du travail, mercredi 16 avril à 17H.