Parents en colère contre les réformes Darcos

Publié le par AL

Écoles occupées dans le 13e et le 20e

« Si je suis élu, je m'engage à ce qu'on débatte de nouveau des programmes scolaires et du projet éducatif devant le Parlement et devant le pays » N. Sarkozy (02/02/2007)

Nous, parents mobilisés, attendons encore l'ouverture d'états généraux de l'éducation de la maternelle à la faculté, des filières générales aux filières professionnelles et technologiques.

Nous exigeons :

 - Le rétablissement des deux heures hebdomadaires de classe supprimées, l'équivalent d'une année scolaire de classe en moins sur l'ensemble de la scolarité primaire,
- L'arrêt des suppressions de poste (50 000 sur 3 ans),
-  Le maintien et le renforcement des réseaux d'aide aux élèves en difficulté par des maîtres spécialisés formés (RASED), dont le travail ne peut être remplacé par 2 heures de soutien.

Nous refusons :
  -  La création de jardins d'éveils privés payants pour les 2-3 ans et plus, à la place de l'école maternelle publique gratuite (voir la loi 2008-1330 du 17 décembre 2008).
  -  Le remplacement des enseignants absents par des vacataires non formés.
  -  L'arrêt de la formation pédagogique des futurs maîtres et la suppression de leurs instituts de formation (IUFM - suppression prévue en 2010).
  -  La transformation des écoles en établissements publics (établissements publics d'enseignement primaire – EPEP), financièrement autonomes et gérés localement par un conseil d'administration, qui signifie la fin de l'école publique, laïque et gratuite pour tous.
-  La gratuité des frais de scolarité sans conditions de ressources pour les écoles françaises à l'étranger.


Non aux réformes en cours, dont l'objectif est de privilégier l'enseignement privé, d'abandonner les élèves en difficulté et surtout les élèves en difficulté issus des classes sociales les plus faibles.

Oui aux réformes dans l'Éducation nationale si leur but est d'améliorer le système éducatif, l'éveil et la formation des élèves, les conditions de travail des enseignants et donc de réussite des élèves.

Nos enfants sont notre avenir, leur avenir est dans notre école publique, laïque, gratuite, ouverte à tous.

* Collectif des parents :
20e : écoles Julien Lacroix, Bidassoa, Eupatoria, Maryse Hilsz, Ménilmontant, 99 rue Pelleport, Tourtille, Les Amandiers, Rue du Clos, Dolet, Gambetta, 166 rue Pelleport, 3 5 7 passage Josseaume (Vitruve), PaliKao, Ramponeau...
13e : écoles 103 château des Rentiers, 35 chateau des rentiers Lahire, 32 place Jeanne d'arc, Tolbiac Damesme, 173 château des rentiers, 33 place jeanne d'arc, 30 place jeanne d'arc, 64 dunois, 47 ivry A, 47 Ivry B, 37 Chateau des rentiers, 40 Chateau des Rentiers, 40 rue Jenner…


Prochaines dates :
- jeudi 15 janvier : réunion d'information / débat à la mairie du 20e à 19h
- samedi 17 janvier : manifestation nationale pour l'Éducation (14h30, République)
o Départ 14h Place Gambetta
o      Départ 14h15 Métro Belleville
- vendredi 23 janvier : nuit des écoles
- occupation des écoles tous les mardis matin
 

Publié dans Lutte en cours

Commenter cet article